White Skull Team

Forum de la WST
 
CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vestiges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Virgil
WST
WST
avatar

Messages : 579
Age : 20

MessageSujet: Vestiges   Lun 26 Sep - 16:09

Voilà une fanfiction écrite pour le téléthon des Fanfics !


Vestiges


Chapitre 1 : Souvenirs du passé
Chapitre 2 : La ville fantôme
Chapitre 3 : La décadence


Prologue


Nous sommes en 2750, la 4eme guerre nucléaire a ravagée la terre il y a une quizaine d’années, il n’en reste plus rien. Seulement 200 ans après la victoire contre les Covenants on aurait pu croire que l’humanité serait ressortie plus forte et plus unie de cette guerre. Mais non! Les terriens resteront les même, à jamais...


Chapitre 1 : Souvenirs du passé


Il faisait chaud, mais lourd surtout. Le soleil était caché derrière les nuages, au loin l’orage grondait.
Il ne restait pas grand chose, la ville autrefois belle et active n’était plu.
Les immeubles ne tenaient plus debout, au milieu d’anciennes avenues il y avait des décombres, certains immeubles étaient au sol, ils s’étaient écroulés au fil des années.

Le passé glorieux de la ville n’est plus, il s’est perdu, égaré lui aussi, l’Homme, les humains l’ont oubliés. C’est toute une vie, une culture, une nation, un peuple qui s’est éffondré avec la Terre...


Chapitre 2 : La ville fantôme


Au milieu de cette ville, de ce champs de bataille, la pluie tombait à flot, du sol s’élevait un bruit ambiant causé par le déluge qui s’abattait ainsi sur la surface sèche et haride de la planète bleue.

Un homme avançait au milieu de la 11eme avenue, il évitait de peu les objets se trouvant sur sa route, trainant les pieds, il marchait sans but. L’eau dégoulinait sur son corp, ses habits se mouillaient, mais il n’y prettait pas attention. Il était grand mais fin, ses cheveux longs jusqu’à la nuque lui colaient à la peau, ainsi que sa barbe de quelques jours. Il semblait revenir de loin!

Au milieu des décombres témoignant de la dernière guerre, l’homme s’était arreté il attendait, un éclair traversa le ciel, éclairant d’une vive lumière blanche la ville fantôme.
Le tonerre gronda quelques dizièmes de secondes plus tard, le bruit et la violence de l’onde sonore firent frémir notre homme et trembler le sol .
La pluie devint plus agressive, comme si la nature qui avait reprit ses droits attaquait cet intrus qui fut un jour le maître de ces lieux.

L’humain tourna la tête à droite et alla se réfugier dans une des nombreuse tour, une fois à l’interieur il s’assit, prit sa tête entre ses mains et ne bougea plus.
Pendant de longues minutes il resta ainsi, seulement éclairé pas la faible lumière qui entrait grâce à l’ouverture de la porte.

La nuit fut longue et agitée. La tempête faisait rage à l’extèrieur, tous les élements réunis créaient un cataclysme au travers des rues.
L’homme ne dormit pas, il tourna en rond presque toute la nuit, marmonant des choses incompréensibles.
Le grand hall dans lequel il avait élu domicile servait autrefois d’entré à un hotel renomé. Le décor était fait entièrement de bois et de dalles de pierre, des abres poussaient autrefois dans les pots disposés au travers de la pièce et La fontaine au centre devait provoquer un léger bruit d’eau reposant.
Cet ensemble plongeait le spectateur dans une ambiance tranquille et sereine.

Il avait exploré une partie du batiment, il cherchait quelque chose, mais il ne savait pas vraiment ce que c’était... Son but était de trouver des hommes, des femmes qui l’accueilleraient comme un sauveur, mais au fil des jours et des semaines, ses espoirs s’estompés.
Ses ordres étaient clairs: «Vous devez trouver des survivants sur terre!»
Pourtant, il savait dès le début qu’il n’en trouverait pas, la terre était morte, et avec elle tous ses habitants...

Vers 10 heures, son comlink grésilla, la communication avait du mal à s’établir à cause de la radioactivité encore présente.
- Ici le Colonel Mondou, soldat me recevez-vous?
- Oui Colonel, dit l’homme d’une voix calme et reposée.
- Y a-t-il des survivants?
- Négatif, New York est vide.
Il y eut un silence qui dura quelques secondes, puis le Colonel reprit.
- Spartan, votre vaisseau ne tardera pas.
- Merci, mais quand est-il du reste de la terre?
- Il en est de même, aucun survivants n’ont étés trouvés!
- ...Merci...Colonel...
Le soldat arreta la communication, il baissa la tête et serra ses poingts. Une larme ruisela sur une de ses joues et vint se perdre dans sa barbe. Une autre tomba directement de son oeil, elle finit sa chute dans une flaque d’eau crée par les jours d’orage.
Le spartan releva la tête, il regarda au loin, et dit «maman» en se parlant à lui-même...


Chapitre 3 : La décadence


Plusieurs jours s’étaient écoullés et le spartan se trouvait toujours sur terre. Personne n’était venu le chercher, et ils ne viendraient sûrement jamais... L’homme faisait de son mieux pour survivre, même si il se sentait un peu seul, il pouvait se nourrir et «vivre sa vie».

Il visitait depuis la ville de New York. Une ville mythic, elle avait bien triste mine en ce matin de printemps, qui allait de nouveau se voir dérangé par l’arrivée précipitée de la pluie. Le soldat, vif comme l’éclair s’était habrité dans une maison à quelques pas de là où il se trouvait. En attrapant sa lampe, il décida d’aller explorer les lieux et espéra y trouver un ou plusieurs objets qui pourraient lui servir.
S’aventurant dans les entrailles de la maison, il trouvait qu’une odeur de plus en plus étrange emplissait l’air, et que ses pieds commençaient à coller au sol sur une substance verte... Emeric - c’était son nom - se baissa pour tater du bout du doigt l’étrange mixture, elle ne lui rappella rien, alors il continua son chemin pour percer ce mystère, il ne s’écoula pas plus de deux minutes avant qu’il se retrouve nez à nez avec une créature plutôt étrange. Le spartan n’étant pas quelqu’un de peureux ne broncha pas, sauf quand il se souvint ce qu’était cette bestiole : Un Flood. «A l’acmé de la civilisation Forreruners, ils ont tout détruit. Le flood est un organisme parasitaire qui se nourrit de carbonne, ils ne peuvent donc se reproduire quand parasitant un corp en contenant ! Les floods possèdent un esprit commun qui leur permet de communiquer plus facilement!»
Cette dernière phrase fit frémir l’homme, ce dernier perdit son sang froid, et commença à transpirer, il ne voulait pas bouger pour ne pas risquer d’effrayer le parasite qui n’aurait eu alors qu’à le contaminer, mais il céda et partit à toute vitesse en direction de la sortie.

Il piqua un sprint pour atteindre au plus vite la porte d’entrée, se retournant sans cesse pour voir si la bête le suivait. Mais en arrivant dehors, il perdit l’équilibre sur le bord du trotoire et s’écrasa au sol ! Il esseya de se relever mais ne put réaliser cette action. Sa cheville était foulée, il ne pouvait plus marcher !
Il rempa donc jusqu’à une barre de fer et l’attrapa, ne voulant prendre aucun risques ! Son avancée fut longue, il se fatigua très rapidement, mais perseverant pour arriver à son repère avant la nuit, ses efforts furent récompensés puisqu’il l’atteint au bout de trois heure. Il se baricada dedans, le temps que sa cheville se remette de sa mésaventure !

Au plus les jours passés, au plus notre homme était mal en point ! Il parlait seul, criant parfois des phrases incompréensible, la vue du flood avait marqué son esprit ! Il était sans cesse sur ses gardes et pour ne prendre aucun risques il n’en dormait même plus la nuit !

Cela faisait un mois que le Spartan avait été abandonné, seul sur la planète bleue.
Au milieu de la 5th avenue, il chancela, sa vision se troubla, devint opaque. Des gouttes de sueur dégoulinaient sur son front.
Il ne dicernait plus les formes, les objets. Incapable de se déplacer, il tomba à genoux, poussa un cris et posa les deux mains au sol.
Il avait une migrainne épouventable, il sentait des éguilles s’enfoncer dans ses yeux jusqu’à toucher son cerveau,. Incapable d’arrêter la douleur, il se frappa la tête de toutes ses forces pensant qu’il y ferait quelques chose ; Il s’écrasa inconscient sur le sol mouillé par les nombreux orages de cette saison.

Comme tout droit sorti des enfers, un flood traversa l’avenue pour se poster à proximité du corp de l’homme. Il en fit trois fois le tour, et monta finalement dessus. Il ne lui fallut pas plus de quelques secondes pour infecter le Spartan, qui se transforma en flood de combat ! Ce dernier regarda vers le ciel, et d’une voix rauque et fatigué, prononça : «Nous sommes de retour » !



© Design par Nakira - 2011





Retrouvez toutes mes fanfictions :

- Fanfic 1 : Venus des étoiles
- Fanfic 2 : Perfet, les derniers instants d'un héros
- Fanfic 3 : Vestiges
- Fanfic 4 : Et si John n'avait pas arrêté l'activation des Halos


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concourshaloh.superforum.fr/
Eledor
WST
WST
avatar

Messages : 559
Age : 22

MessageSujet: Re: Vestiges   Lun 26 Sep - 20:28

J'aime (y)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgil
WST
WST
avatar

Messages : 579
Age : 20

MessageSujet: Re: Vestiges   Mar 27 Sep - 6:48

Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concourshaloh.superforum.fr/
Yume RedStrike
Admin
Admin
avatar

Messages : 306
Age : 26

MessageSujet: Re: Vestiges   Mar 27 Sep - 8:52

- L'ambiance est bien plantée, mais deux petites choses me gênent, enfin plutôt j'aimerai l'explication de l'auteur = ) :

- déjà pourquoi une guerre nucléaire en 2750 alors que si ton but est de rester dans l'univers d'Halo une guerre AM aurait du avoir lieu ?

- enfin tu pourrait décrire d'où peux venir ce flood ? il est venu après les combats ou sont-ils une nouvelles fois responsable de la perte de la planète Terre ?

> Si tu pouvais éclairer ma lanterne car ta Fic nous fais se poser plein de questions sur l'intrigue, donc c'est que tu as réussi ; ) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgil
WST
WST
avatar

Messages : 579
Age : 20

MessageSujet: Re: Vestiges   Mar 27 Sep - 15:53

Oui, et comme c'est une nouvelle, c'est le but...!














































































































































































































PS : Mais comme tu es gentil, je vais quand même répondre à tes questions !

Une guerre nucléaire en 2750, tout simplement pour ne pas risquer de "gêner" un éventuel futur qui pourrait être inventé dans les jeux à venir !
En plus, je voulais faire une ville détruite, sur terre, donc j'ai planté ma petite plume en 2750 sur New York !

Pour ta deuxième question, à vrai dire, je n'ai pas de réponse sachant que je ne me suis jamais posé la question... Mais on peut supposer qu'il est arrivé après. Quand j'ai écris, je pensais seulement à la guerre.
Maintenant libre à toi de te faire ta propre histoire ! Après tout, c'est à ça que sert la nouvelle ! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concourshaloh.superforum.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vestiges   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vestiges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expo à la gare de l'Est "Visages et Vestiges de la Grande Guerre"
» Genève : Découverte de vestiges romains
» SÉMAPHORE - POMÈGUES (BOUCHES DU RHÔNE)
» Une nouvelle crème Anti-ride à fait son apparition !
» Archéologie « C'est arrivé près de chez vous »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
White Skull Team :: White Skull Team :: Les talents :: Fanfictions-
Sauter vers: